Hana Chang

violon

Jeune phénomène du violon, Hana Chang, âgée de 19 ans, est lauréate de plusieurs concours, dont le premier prix du Concours international de violon Stradivarius, le deuxième prix du Concours international Louis Spohr, le troisième prix et la reconnaissance spéciale du jury du Concours international de violon du Printemps de Prague, Deuxième prix du concours international de violon Beethoven Hradec et médaille d’argent du concours national de musique de chambre Fischoff avec son quatuor du Young Artist Program du Cleveland Institute of Music. En 2021, elle a reçu le troisième prix et le prix Mozart du concours international de violon Yehudi Menuhin et le deuxième prix et le prix spécial pour la meilleure interprétation de l’œuvre commandée par Ohad Ben-Ari lors du premier concours international de violon de Stuttgart.

Hana s’est produite dans des salles à travers l’Amérique, l’Europe et l’Asie en récitals et en tant que soliste avec des orchestres, tels que l’Orchestre philharmonique de Stuttgart, le Prague Radio Symphony, Philharmonie Baden-Baden, Czech Virtuosi, National Theatre Orchestra (Prague), Hunan Symphony, Utah Symphony, Lexington Symphony, Wellesley Symphony Orchestra et Concord Orchestra. Elle a également été invitée à se produire dans de nombreux festivals, dont le St. Wenceslas Music Festival et le Smetana Litomyšl National Festival en République tchèque, le Deer Valley Music Festival et le Rockport Chamber Music Festival aux États-Unis, ainsi que le Young Prague International Music Festival, en République tchèque et au Japon. Elle a participé à des masterclasses à la Kronberg Academy, au Schleswig-Holstein Music Festival, et le Gstaad Menuhin Festival, ainsi que pour des professeurs tels que Christian Tetzlaff, Julia Fischer, Ana Chumachenco, Augustin Hadelich, Gerhard Schulz et Rainer Schmidt.

Ancienne élève d’Ida Kavafian au Curtis Institute of Music et étudiant actuellement avec Janine Jansen à la Haute École de Musique Valais-Wallis, Hana joue sur un Nicolo Amati de 1647 violon gracieusement prêté par la Rin Collection à Singapour et un excellent violon Giovanni Battista Guadagnini gracieusement prêté par un généreux mécène par l’intermédiaire de J & A Beare et la Beare’s International Violin Society comme prix du 1er Concours international de violon de Stuttgart.